Membre du conseil administratif

CCEP - Chambre de commerce de l'Est de Portneuf
Nature du bénévolat

Mandat d’administrateur

Le conseil d’administration est responsable de la gestion efficace des affaires de l’organisme. Cette responsabilité touche les aspects suivants :

·      S’assurer que l’on poursuit la mission de l’organisme, c’est-à-dire que les actions entreprises et les ressources soient utilisées pour répondre à cette mission ;

·      Établir des objectifs et des plans stratégiques à long terme pour l’organisme ;

·      Être responsable de tous les aspects des opérations de l’organisme ;

·      S’assurer de la stabilité financière de l’organisme ;

·      Superviser le personnel.

Certains pouvoirs, dits « discrétionnaires », relèvent uniquement du CA, car ils ne peuvent être délégués, ainsi :

·      Modifier, révoquer et adopter des règlements ;

·      Emprunter au nom de l’organisme ;

·      Embaucher du personnel ;

·      Combler des postes vacants au CA.

Ces tâches sont les responsabilités exclusives du CA.


Les administrateurs font face à trois obligations fondamentales :

·      Le devoir de diligence

·      Le devoir de loyauté

·      Le devoir d’obéissance

Devoir de diligence et de prudence

L’administrateur doit agir de manière prudente et raisonnable dans le meilleur intérêt de l’organisme.

·      Gérer avec sagesse

·      Assister aux réunions et être pleinement informée

·      Avoir une conduite raisonnable

·      S’abstenir de toute décision/action qui pourrait nuire à l’organisme

Devoir de loyauté et honnêteté

L’administrateur doit agir dans les intérêts de l’organisme qui doivent avoir préséances sur ses intérêts personnels. Ceci implique des règles de conduite :

·      En tout temps, agir de bonne foi avec pour seul objectif le bien de l’organisme sans tenir compte des intérêts particuliers d’aucune personne, groupe ou organisation ;

·      Ne pas commettre d’abus de pouvoir dans le but de procurer à soi-même ou à d’autres des avantages ou de faire preuve de discrimination envers une personne ;

·      Respecter en tout temps le secret des discussions tenues au CA ;

·      La confidentialité représente un autre aspect important du devoir de loyauté. L’administrateur doit faire preuve de loyauté en appuyant les décisions du conseil, même lorsqu’il n’est pas d’accord ou qu’il a voté contre ces décisions lors des réunions du conseil.

Devoir d’obéissance

L’administrateur a le devoir de se conformer aux documents constitutifs de l’organisme et de s’assurer que tous et chacun en font autant. S’assurer de la mise à jour des documents officiels. Il a aussi le devoir de s’assurer que les lois et les règlements qui régissent les organismes et les personnes qui y travaillent soient respectés. Un organisme qui emploi du personne a des responsabilités légales et c’est la sa responsabilité de s’assurer qu’elles soient remplies :

·      Verser un salaire ;

·      Respecter les normes du travail ;

·      Payer des DAS ;

·      Offrir un lieu de travail sécuritaire ;

·      Protéger le personnel contre la discrimination et le harcèlement.

Rôles et responsabilités des administrateurs

·      Maintenir à jour la mission, la vision et les orientations de l’organisme

·      Veiller à la santé financière de l’organisme

·      Faire en sorte que l’organisme dispose des ressources humaines appropriées

·      Assurer des relations efficaces avec les membres et collaborateurs

Pour assumer ces rôles, chaque membre du conseil doit :

·      Connaître la mission et le mandat de l’organisme

·      Comprendre les questions financières et budgétaires

·      Faire en sorte que les affaires juridiques soient en ordre, connaître les obligations juridiques du CA et en assurer le respect

·      Respecter la confidentialité des délibérations du conseil

·      Mettre en formation, ses compétences et son expérience à profit dans toutes les décisions du conseil.

À titre informatif, voici un inventaire des principales causes de poursuite auprès d’un organisme :


·      Manquement dans la gestion de l’organisme

·      Congédiement injustifié

·      Conflits entre les administrateurs

·      Défaut de divulguera des informations

·      Non-paient des déductions à la source et salaires impayés

·      Abus sexuels

·      Violence physique et harcèlement psychologique


Qualités personnelles d’un administrateur

·      Intégrité : comportement éthique ;

·      Courage : de poser des questions et d’exprimer appui et opposition ;

·      Bon jugement : fonde leurs décisions et actions ;

·      Perspective : utilise leur expérience et connaissances.

Qualités comportementales d’un administrateur

·      Capacité d’exposer leurs opinions : façon claire, franche et constructive ;

·      Volonté et capacité d’écouter ;

·      Capacité de poser des questions ;

·      Souplesse : réceptif aux nouvelles idées ;

·      Fiabilité : prend une part active.

Prérequis

Être membre ou représentant d'une entreprise membre de la CCEP


Code civil prévoit des lois sur l’admissibilité des administrateurs d’un organisme (ex. : si failli, ne peut pas devenir administrateur)


Admission des nouveaux membres doit être approuvée par résolution lors d’une réunion de CA.


  • Cap-Santé
  • Donnacona
  • Neuville
  • Pont-Rouge
  • Portneuf
  • Adultes
Développement économique

Nombre de postes : 1

Publiée :

Imprimer

À propos de l'organisme

Devenir bénévole

Vous devez vous inscrire en tant que candidat bénévole afin de soumettre votre candidature à cette offre.

Créer mon compte